En 2017, était créé le balai brosse bbb BIOM Paris. Le premier objet de la marque, marquant le début d’une aventure qui s’inscrivait dans le cadre du développement durable. Tout de suite, Sandra Legel a souhaité rendre ce développement durable concret, en appliquant la méthode d’éco-conception. Design, inspiré de ce que la nature fait de mieux, les matériaux sélectionnés sont recyclés et biosourcés. Le tout, bien entendu fabriqué en France.

Depuis cette année, la marque se développe donc grâce à ce premier produit qui a conquis les salles de bains et toilettes de nombreux Français. L’idée quelque peu décalée d’avoir réinventé un outil pour nettoyer ses toilettes provoque la curiosité et l’intérêt, la presse ne se tarde donc pas pour faire parler du bbb.
Dès lors, la toile BIOM Paris s’est étendue, d’autres entrepreneurs français partageant la même ADN se prennent à cette toile et viennent à collaborer avec nous. D’un échange de bons procédés, BIOM Paris en vient à commercialiser avec ses BBB de nombreux autres produits destinés à la salle de bain. Du savon, des abattants, du papier toilette, des serviettes et maintenant des étuis savon, la gamme s’étend pour proposer aux français des produits locaux et responsables pour l’environnement.
Cette première ère prend désormais un tournant, avec la création d’un tout nouveau produit.
L’idée, premièrement dans un coin de tête, sort petit à petit. Un benchmark et tout un tas de coups de fils passés plus tard, le projet s’inscrit noir sur blanc. « On va faire un gobelet ».
Ok, un gobelet. Vous vous doutez bien, il en existe déjà des tonnes dont la plupart finissent dans des poubelles notamment car à usage unique. Le premier point qui est donc ressorti est celui de la durabilité. Il faut que ce gobelet soit éco-responsable et qu’il dure dans le temps, qu’on en multiplie les types d’usage et qu’il en devienne une référence de par son nom. Tien d’ailleurs, son nom, il fallait quelque chose de court, efficace, qui se mémorise super facilement.
Le Bog, c’est ce qui a été retenu pour être à son tour retenu dans la tête des consommateurs.
Le Bog se devait donc d’être une référence innovante du fait de ses caractéristiques. Pour ça, on a fait appel au Pôle Eco-Conception, dans le but de faire l’Analyse de Cycle de Vie (ACV) simplifiée de ce futur produit. On ne savait même pas à quoi il allait encore ressembler. Cette ACV a donc été la première et primordiale étape de conception.
Cet outil propose d’analyser chaque étape de la vie d’un produit et d’en améliorer chacune de ces dernières. Quels matériaux, pour quel usage, durée de vie estimée, où est le lieu de production, comment il sera distribué… Tant de questions qui mènent à des choix, confrontent à des contraintes, font découvrir plein de choses.
En parallèle, se dessinait les premières lignes du Bog, nous donnant l’impression que le projet prenait concrètement vie. D’une première version, en est venue une deuxième, puis une troisième et dernière sur laquelle on s’est arrêté en se disant « ça, ce sera Le Bog ». Quelques prototypes ont été réalisés grâce à une imprimante 3D, nous permettant de tenir dans nos mains les prémices d’une évolution d’un si simple objet et pourtant grandement améliorable.
L’ACV faite, le design définitif réalisé, Le Bog sera donc un gobelet éco-conçu, doté d’un couvercle et d’un QR-code proposant des éco-tips quotidiens. Destiné à tous les usages et générations, vous pourrez en faire un pot de fleur, y boire dedans toutes vos boissons et les emporter, ou bien encore en faire un pot à crayon pour votre superbe bureau. Vous en faites ce que vous voulez !
Une campagne de prévente a été lancée sur Ulule en Juin. 48 heures plus tard, 100% atteint, première victoire ! A l’heure où j’écris cet article, 382 Bogs ont été pré-vendus, représentant donc 26 740 gobelets jetables économisés. Tout reste encore à faire, maintenant, faut que ça marche du tonnerre, que ça explose, qu’on voit Le Bog partout comme on voit des Starbucks à chaque coin de rue aux Etats-Unis !
On espère donc que Le Bog s’installera dans le cœur des Français, ou plutôt dans leur quotidien, de la salle de bain au réveil, à la cuisine, puis au sac à dos avant d’arriver au bureau, et enfin de retourner à son point de départ ! En tout cas, nous, on est déjà conquis et on y croit !

Merci pour votre soutien.

Mathieu Marchadier
#LeBog #JamaisSansMonBog #BogToutTerrain #EcoIndustrie #IndustrieFrancaise

X